Présidentielles et Législatives

Publié le par les.amis.de.jean.jacques.lopez

Très intéressant de voir la réaction des électeurs dans une campagne.

L'opacité des affaires des uns, les disputes des autres, le peu d'épaisseur des troisièmes ont permis à M Emmanuel Macron de devenir le président de la république française. Mais l'électorat a vite compris qu'il n'y avait pas en France 577 Emmanuel Macron.

Voyez sur le territoire de l'Agly, Mme Christine Espert a eu l'investiture de la République En Marche (REM) pour ces élections législatives. Mme Espert qui, remarque au passage, n'a jamais gagné une seule élection de sa vie malgré plusieurs tentatives aux municipales puis aux départementales et maintenant aux législatives, a réussi à faire aussi mal que la socialiste Mme Toussainte Calabrese en 2012. La différence se résume simplement qu'à la place du droitier Docteur Fernand Siré il y avait le frontiste M Louis Aliot.

Et celui ci ne s'est pas privé de rafler la mise.

Résultat des courses la blanche Salanque royaliste est devenue après ces élections d'un brun de très mauvais gout.

Tout y est passé ou presque : Le Barcarès, Saint Laurent de la Salanque, Saint Hippolyte, Claira, Pia, sont marqués à l'encre noire sur notre quotidien. Seul Salses le Château a fait de la résistance en plaçant la REM première au second tour.

Ces élections sont éloignées des municipales de 2020 ou des départementales de 2021 pour tirer des conclusions. Les politologues rappellent qu'elles sont toutefois les seules avant ces échéances sous cette forme de scrutin. Les européennes de 2019 avec leur mode de scrutin à la proportionnelle donneront très certainement  une poussée supplémentaire vers le haut au FN. Rajoutons à cela certains sortants qui ne pourront pas se représenter après avoir eu trois mandats consécutifs (nouvelle loi Bayrou oblige) , il est fort à parier que des surprises attendent ces communes si M Emmanuel Macron venait à louper son début de mandat présidentiel.